La SNCF m’a tuer

Hier, je suis sortie du boulot à 20h (j’étais joie, bonheur et paix dans le monde). J’ai donc décidé de prendre le dernier train pour la Normandie, histoire d’aller voir mes parents (qui s’ennuient un peu sans moi).

Bon en vrai, ma coloc était partie dans le sud, le pommeau de douche venait de nous lâcher lamentablement (pas pratique la douche au tuyau)(je vous la conseille pas) et le chauffage refuse de marcher (j’ai pas mis de piles (alors que c’est un poêle à pétrole (d’où le pétrole a besoin de piles??)

Bref. la loose.

Je pars donc dans mon joyeux Corail Intercité Normandie (exemple ci dessous de la 2ème classe)

Et là alors que j’étends mes jambes sur le fauteuil voisin (oui mais je mets pas les pieds monsieur, mes parents ont réussi mon éducation (enfin, sur ce point), je me suis rendu compte que mes collants étaient exactement de la même couleur que les sièges SNCF.

C’est à dire: MAUVE (ou prune ou violet, on  ne chipote pas!) (la couleur que tu vois sur les cotés des sièges).

Je sais pas pourquoi, mais j’ai été un peu vexée (suis-je donc un suppôt de la SNCF?)

Bon weekend (et n’oubliez pas les chrysanthèmes pour Tata Gertrude le 2 novembre)

Advertisements

4 Commentaires (+ vous participez ?)

  1. Raphaël
    Nov 01, 2010 @ 09:58:48

    Dis toi, que Pierre Cardin se met à décorer des TGV, alors cette jolie couleur mauve/violette/prune voire chrysanthèmes est peut être inspirée de et par l’esthète.

    Maigre consolation ?

  2. Sarita
    Nov 01, 2010 @ 10:43:06

    Même maigre, c’est une consolation (au diable l’avarice) . Et puis finalement c’est que je n’ai pas si mauvais goût (enfin, j’espère) 🙂

  3. Amélie
    Nov 05, 2010 @ 22:04:49

    Ben écoute moi l’autre jour dans le métro j’ai quand même vu une nana dont le manteau était quasiment du même tissu que les sièges… Et on était dans un vieux métro avec le tissu genre « tissage » dans les tons bleu/rouge/rose/gris (enfin anciennement blanc) / marron / moche, les vieux de la ligne 4. Quand elle s’est assise, elle a disparu. On voyait plus que les mains 😀
    C’était une belle opération camouflage réussie.
    C’était flippant aussi.
    Enfin c’était surtout affreux.

  4. Bernard
    Nov 08, 2010 @ 11:42:22

    Moi, pareil, j’étais dans un train, les sièges étaient verts, le compartiment était vide, je me suis assis. Un hurlement, je m’étais assis sur un chien, vert, quand il a couru après moi sur le tapis orange, je l’ai bien vu. J’ai remarqué aux ombres, que j’étais dans un train bondé: des chiens et des hommes verts, je n’ai pas distingué de femmes. Est-ce que verte est de la même couleur que vert? Je me suis demandé ça. J’ai couru vers les wagons de tête, le chien après moi. Dans le tender, il est devenu boir, alors je lui ai montré la glace et quand il s’est vu tel, il est reparti humilié. J’ai aidé le machiniste à boire sa bouteille de rouge. je suis descendu du train, à l’arrêt.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

A lire sous peine de châtiment immédiat

Ce blog est garanti sans pépin, sans modération ni censure. Il est conseillé dans le cadre d'une alimentation cynique et alcoolisée. Ne convient pas aux personnes imperméables au 12ème degré ainsi qu'aux choux de Bruxelles.

Fautes avouées, à moitié…

%d blogueurs aiment cette page :